Montagnes

Montagnes recouvre un travail sur les Pyrénées divisé en quatre séries : les Aquarelles de Bagnères, La Vallée de Campan, Le Col d’Aspin, et Le Massif de Néouvielle. L’ensemble représente une cinquantaine d’œuvres créées en techniques mixtes, papier de riz sur papier aquarelle, encres, pastels, acrylique et sables. Entre 1997 et 2001 il se joue la recherche d’une articulation entre observation de la nature et processus créateurs, qui jusqu’à cette date, passent exclusivement par l’improvisation avec les matériaux.

C’est le début du retour vers la figuration, sans être encore un questionnement sur la représentation.

Aquarelles de Bagnères

Aquarelles de Bagnères

La vallée de Campan

La vallée de Campan

Le col d'Aspin

Le col d'Aspin

Le massif de Néouvielle

Le massif de Néouvielle

L’utilisation du motif dans l’improvisation déstabilise l’esprit en l’entrainant dans un va et vient chaotique entre figuration et abstraction. La matériologie appartenant tantôt à l’une, tantôt à l’autre, je passe quatre années à bondir psychiquement de l’abstraction à la figuration et vice versa. Le passage de plus en plus rapide de l’un à l’autre m’a fait comprendre que l’énergie créatrice travaillait à faire la place entre ça, ça et ça, mais sans se limiter ni à ça, ni à ça, ni à ça.